vignoble bergerac
Réservez votre séjour
Camping Flower dordogne
Camping en Dordogne » Actualités » Les vignobles du Bergeracois

Les vignobles du Bergeracois

Le vignoble du bergeracois est à retrouver dans le Périgord et il a pour particularité de regrouper en son sein les coteaux mais aussi les plateaux des rives droite comme gauche du département de la Dordogne, le tout sur environ 40 kilomètres en allant du nord au sud. En Automne les vignes revêtent une couleur pourpre, ce qui a donné le surnom de “Périgord pourpre” à la région.

La région de Bergerac et la viticulture

C’est Bergerac qui est le plus souvent considéré comme étant le centre des environs en terme viticole. 90 communes et leurs terrains appartenant au département sont concernées par l’aire d’appellation. On appelle par ailleurs l’ensemble de cet espace dédié à la production l’arrondissement de Bergerac.

Parmi ces 90 communes on retrouve notamment Bergerac ou encore Monbazillac pour ce qui est des plus connues.

La région de Bergerac possède bien évidemment un climat particulier qui lui permet d’être une zone viticole éminemment prospère. En effet, la vallée de la Dordogne jouit d’un climat océanique à la fois humide et doux dont sont responsables son ouverture vers l’ouest et sa proximité avec l’Océan Atlantique. Les environs connaissent par exemple des étés chauds et des hivers doux mais également des automnes avec du soleil tout comme des pluies, tant en fin d’automne qu’au printemps.

Les vignobles et leurs spécificités

La région possède une géologie bien spécifique à l’est de l’aire d’appellation avec un sous-sol en rive droite qui est composé de calcaires marins du Crétacé lorsqu’il s’agit des appellations Rosette ou Pécharmant.

Le vignoble de Montravel, situé lui à l’ouest, bénéficie d’un sous-sol composé de couches de calcaires.

Le sol en rive gauche de la Dordogne est lui composé notamment de grèzes mais également de couches qui alternent entre molasses et calcaires lacustres.

Le vignoble dans son ensemble est porté par des sols très variés comme les sables du Périgord (composés d’argiles, de sables et de graviers) et les boulbènes pour ce qui est du vignoble de Pécharmant.

Les vignobles de Montravel sont eux constitués de molasses de L’Agenais et accompagnés des affleurements de tufs.

Le vignoble de Saussignac se trouve lui composé de grèzes comme d’éboulis calcaires en provenance des talus environnants.

Enfin, les vignobles de Saussignac et de Monbazillac ont en commun d’être portés par des plateaux et des coteaux calcaires.

Le vignoble de la région de Bergerac est composé de coteaux et de plateaux à retrouver des deux côtés de la Dordogne, sur chaque rive.

Les couches géologiques sont ici très variées et bénéficient d’une dureté plus ou moins importante, formant le sous-sol mais aussi un réseau hydrographique conséquent.

C’est ainsi que les environs ont été façonnés et pour ce qui est de la plaine alluviale, cette dernière ne pouvant servir à la viticulture elle est utilisée afin de cultiver du maïs ou du tabac.

La rive gauche possède des couches de molasses tendres et de calcaires qui alternent dans le sous-sol, formant ainsi les reliefs des collines.

Ainsi se forment plusieurs paliers grâce à l’alternance des couches finissant par devenir un plateau sur lequel est notamment installé le Château Monbazillac, à ne pas manquer pendant votre séjour au camping La Sagne.

Mis à jour le

Précédent : Le château des Milandes | Suivant : Le château de Castelnaud